Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certes, avec des "si", on mettrait Paris en bouteille, mais force est de reconnaître que la position de 4e ce matin et à quelques 46 s de son équipier leader ne parlait pas forcément en faveur de Ogier.

Du top 6 a encore pouvoir prétendre à la victoire, Novikov était le premier à ne pouvoir suivre. Mais dès l'entame de la journée, Latvala savait qu'il avait un coup à jouer malgré sa position de départ sur la terre. D'une part, cela glissait moins que prévu, d'autre part, le peu de vent faisait stagner la poussière, ce qui ralentissait bien involontairement les suivants. Perdant du temps mais pas trop, il y croyait. Tout comme Neuville, mais il crevait dans la 11e spéciale et abandonnait dès lors toute illusion de podium.

De fait, Mikkelsen montrait la voie au volant de la 3e Polo R du Volkswagen Motorsport et signait les deux premiers scratchs. Ogier, survolté n'en finissait pas de grignoter son retard et de le faire à coup de 12 et 18 s ! Mettant la pression sur Latvala et Sordo, le grand final pouvait commencer !

C'est alors que l'incroyable se produisait coup sur coup et facilitait grandement le retour du Français. C'est d'abord Sordo qui attaquait dans la 14e spéciale et revenait à mi parcours à 7/10e de Latvala. Mais au km 6,7 de celle-ci, il rangeait sa Citroën DS3 WRC : suspension cassée !

La cote remontait pour Latvala, mais c'est avec une Polo R en feu au niveau du compartiment moteur qu'il ralliait l'arrivée !

Même si il n'a pas concédé trop de temps, l'intervention des pompiers sonnait le glas de tous ses espoirs. Tout profit pour... Ogier qui, à une spéciale de fin, prenait le leadership qu'il avait abandonné samedi matin sur crevaison.

Il signe une victoire étonnante devant un Latvala tout content d'être quand même à l'arrivée. Doublé Volkswagen et de s'assurer dans le même temps le titre Constructeur 2013.

Hirvonen a fini par éviter toutes les embuches et de monter sur la 3e marche du podium, profitant lui aussi des faits de course de Sordo (abandon) et de Neuville. Le Belge termine 4e.

Le top 5 revient à Novikov qui a bien roulé cette fois et qui n'aura finalement lâché prise que ce matin dans la poussière. Il a contenu tous les assauts de Ostberg, 6e.

Victoire de Kubica en WRC2, assortie d'une très belle 9e place au général derrière les Fiesta WRC de Prokop et Paddon et devant celle de Al-Kuwari. (source WRC / photo Volkswagen Motorsport)

Classement final (après ES15) Écart
Pos Équipage Voiture   pré 1e
1 8 S. Ogier ̸ J. Ingrassia Volkswagen Polo R  WRC 0.0 0.0
2 7 J. Latvala ̸ M. Anttila Volkswagen Polo R  WRC +32.9 +32.9
3 2 M. Hirvonen ̸ J. Lehtinen Citroën DS3 WRC  WRC +40.8 +1:13.7
4 11 T. Neuville ̸ N. Gilsoul Ford Fiesta RS WRC +20.2 +1:33.9
5 5 E. Novikov ̸ I. Minor Ford Fiesta RS WRC +27.1 +2:01.0
6 4 M. Ostberg ̸ J. Andersson Ford Fiesta RS WRC +25.0 +2:26.0
7 21 M. Prokop ̸ M. Ernst Ford Fiesta RS WRC +2:29.8 +4:55.8
8 22 H. Paddon ̸ J. Kennard Ford Fiesta RS WRC +1:59.9 +6:55.7
9 74 R. Kubica ̸ M. Baran Citroën DS3 RRC  WRC2 +4:18.4 +11:14.1
10 23 A. Al-Kuwari ̸ K. Duffy Ford Fiesta RS WRC +2:12.7 +13:26.8
11 10 K. Al Qassimi ̸ Martin Citroën DS3 WRC  WRC +3.7 +13:30.5
12 35 Y. Al Rajhi ̸ M. Orr Ford Fiesta RRC  WRC2 +2:59.4 +16:29.9
13 65 E. G Ojeda ̸ Odriozola Citroën DS3 R3T  WRC3 +7:20.7 +23:50.6
14 124 B. Guerra ̸  Rozada Mitsubishi Lancer Evo X   +1:40.0 +25:30.6
15 79 R. Barrable ̸ S. Loudon Ford Fiesta R5  WRC2 +1:14.6 +26:45.2
Crevaison pour Neuville, sortie pour Sordo et incendie pour Latvala... Des faits de course qui entérinne une victoire surprise de Ogier !

Crevaison pour Neuville, sortie pour Sordo et incendie pour Latvala... Des faits de course qui entérinne une victoire surprise de Ogier !

Tag(s) : • WRC