Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si tout est une histoire de stratégie, c'est alors ce matin que va vraiment débuter le rallye d'Espagne.

Ayant volontairement freiné vendredi soir, Sordo n'en a pas moins signé 2 scratchs ce samedi dont un à égalité d'avec Latvala. Ce dernier pourtant fera encore mieux en signant un de plus au volant de sa Volkswagen Polo R. Sauf que...

Comme vendredi, Sordo a quelque peu levé le pied en fin de journée. Du coup, c'est bien le Finlandais qui s'élancera en tête pour les spéciales mixtes (terre/asphalte) du final dominical.

En embuscade, Thierry Neuville est enfin satisfait de sa voiture et de ses réglages. La confiance retrouvée, il reste au contact de ses rivaux et pourrait bien en profiter lors du combat final en cas d'erreur de l'un d'eux, si pas des deux. On ne le souhaite pas bien évidemment, mais en gagnat la super spéciale et les 3 points qui vont avec notre compatriote met Latvala sous pression au championnat du monde des pilotes !

Quid du premier leader ? Ogier terminait 3e de la première spéciale du jour et déclarait alors : « Je pense dormir toute la journée, voici mon plan », a-t-il plaisanté. « Je n’ai pas réussi à aller plus vite. C’est juste mon pilotage. Donc ca va mais je ne suis pas complètement satisfait. Je ne sais pas pourquoi, la voiture est bonne mais c’est peut-être les réglages ? »

C'était sans compter malgré tout sur le hasard de la course. Coupant un virage dans la spéciale 6, il cassait un morceau de sa jante et crevait. C'est avec un déficit de près d'une minute qu'il finissait la spéciale. Comblant petit à petit son retard, il pointe 4e, derrière Neuville, à 17 s, celui-ci ayant 27 s de retard sur le leader.

Rien n'est donc encore joué pour la victoire. Même Hirvonen, 5e et à 9 s de Ogier peut encore croire au podium !

Et si il y en a un qui veut dynamiter le groupe, c'est bien Novikov. Le Russe se sent mieux avec sa Ford et ne compte que 1/10e de retard sur le pilote Citroën !

Ostberg (Ford) est déjà à bonne distance avec un déficit de 1 min 30 s sur ce top 6. Il a pris à la régulière la mesure de Prokop et Paddon.

Leader en WRC2, Kubica pointe à la 10e palce, profitant aussi du retrait de Mikkelsen. Le 3e pilote Volkswagen est tombé au fossé et a cassé sa suspension arrière. (source WRC / photos : Volkswagen Motorsport / Quatar M-Sport / Citroën Racing)

Classement général (jour 2 - après ES9) Écart
Pos Équipage Voiture   pré 1e
1 7 J. Latvala ̸ M. Anttila Volkswagen Polo R  WRC 0.0 0.0
2 3 D. Sordo ̸ C Del Barrio Citroën DS3 WRC  WRC +1.6 +1.6
3 11 T. Neuville ̸ N. Gilsoul Ford Fiesta RS WRC +27.7 +29.3
4 8 S. Ogier ̸ J. Ingrassia Volkswagen Polo R  WRC +17.2 +46.5
5 2 M. Hirvonen ̸  Lehtinen Citroën DS3 WRC  WRC +11.3 +57.8
6 5 E. Novikov ̸ I. Minor Ford Fiesta RS WRC +0.1 +57.9
7 4 M. Ostberg ̸ Andersson Ford Fiesta RS WRC +1:30.5 +2:28.4
8 21 M. Prokop ̸ M. Ernst Ford Fiesta RS WRC +38.3 +3:06.7
9 22 H. Paddon ̸ J. Kennard Ford Fiesta RS WRC +1.9 +3:08.6
10 74 R. Kubica ̸ M. Baran Citroën DS3 RRC  WRC2 +59.0 +4:07.6
Latvala, leader sous pression. Sordo joue la stratégie et Neuville empoche les points de la super spéciale.Latvala, leader sous pression. Sordo joue la stratégie et Neuville empoche les points de la super spéciale.Latvala, leader sous pression. Sordo joue la stratégie et Neuville empoche les points de la super spéciale.

Latvala, leader sous pression. Sordo joue la stratégie et Neuville empoche les points de la super spéciale.

Tag(s) : • WRC