Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’expérience que propose Lexus Belgium est une première mondiale qui tout simplement bluffante !

Décrire celle-ci avec des mots est presque impossible car même si on les trouve, l'effet émotionnel est vraiment très, trop fort !

L'idée est simple pourtant. Sur l'écran apparaît la tête du conducteur qui n'est autre dans le cas présent que l’entrepreneur Belge renommé Walter Vanhaerents. Il a une collection impressionnante d’art contemporain et est d'ailleurs connu pour être un spécialiste des artistes qui repoussent les limites de l’art, mais aussi un ennemi de la manière traditionnelle de penser.

“L’art, c’est examiner l’instant d’après et essayer de prédire ce qui a véritablement de la valeur, ce qui améliore notre vie. Je suis fasciné de faire partie de la création d’un auto-portrait peint digitalement en fonction de ma manière de conduire la toute nouvelle Lexus ART IS MOTION.”

La vidéo le démontre à souhait et surtout avec une pertinence étonnante. On doit le tout également et surtout à l'artiste génératif Sergio Albiac. Pour la réalisation de cette œuvre, il a traduit son concept en langage informatique via un logiciel qui adapte son travail. Ce n'est pas à proprement parler sa première, mais dans une voiture : oui !

“Pour moi, l’état de flux constant est le reflet que nos expériences de vie construisent nos identités, nos portraits véritables. ART IS MOTION n’est pas une œuvre fixée ni un moment dans le temps. Le public peut découvrir en ligne le développement de l’œuvre au fil du temps, assister à des projections dans des galeries d’art prestigieuses et même voir des reproductions artistiques auprès des concessionnaires Lexus. Ce projet rencontre toutes mes ambitions de créer des choses nouvelles en allant au-delà de moi-même”, explique Sergio Albiac.

Presque magique, ce pop art digital décrit un instant de vie du conducteur car le logiciel reçoit une récolte de données telles que la vitesse et les styles d’accélération ou encore l’équilibre entre l’utilisation du moteur électrique et essence… et sont instantanément converties en une palette de couleurs, de touches de peinture et d’imagerie digitale basée sur le travail original de l’artiste. Cela se traduit, par exemple, par des coups de pinceau rouge profond lorsque le conducteur accélère de façon soutenue, ou des douces nuances de bleu lorsqu’il profite d’une belle balade tranquille dans le silence du moteur électrique.

L’expérience ART IS MOTION n’est pas destinée à rester une performance solitaire dont ne bénéficierait que Walter Vanhaerents. La voiture artistique IS 300h transmet les images générées sur un site web auquel tout le monde a accès pour pouvoir vivre l’expérience avec le conducteur. Les internautes peuvent également découvrir les différentes étapes de l’évolution de l’œuvre d’art.

Tag(s) : • Lexus