Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En montant cette saison au sein de la catégorie Junior réservée aux pilotes de 11 à 15 ans roulant avec des grands châssis propulsés par de puissants moteurs X30, le vice-champion Mini Ugo de Wilde, âgé de 10 ans à peine, n’avait pas choisi l’option de la facilité. Mais ne dit-on pas que c’est dans l’adversité que l’on apprend le plus ?

En luttant cette année face à des pilotes deux, trois ou quatre ans plus âgés que lui, les meilleurs comme Maxime Potty (vainqueur du Trophée FIA Academy et champion ASAF), Benjamin Lessennes (vainqueur du challenge européen X30), Matteo Raspatelli (une victoire de manche en « Mondial » et un départ en première ligne lors de la finale internationale X30), Amaury Bonduel (2e du X30 International), Kenny Roosens, Maxime Drion ou Gilles Magnus s’illustrant déjà dans des compétitions européennes voire mondiales, le petit Bruxellois s’est musclé les bras et le cerveau tout en accumulant pas mal d’expérience. Avec trente-cinq départs (et vingt-neuf arrivées) au compteur, Ugo a achevé, dimanche à Mariembourg, une saison 2013 encore bien chargée. Et à l’heure du verdict final, même s’il peut déplorer quelques accidents pas du tout de sa faute et nourrir quelques regrets (mais ce sentiment parfois d’injustice fait aussi partie de l’apprentissage de la vie et de la course), le bilan général est plus que positif. Deuxième du Challenge européen X30, vice-champion de Belgique cadets, vice-champion liégeois, sixième sur quarante-cinq du championnat ASAF Junior (le seul de moins de 12 ans dans le top 20) et de loin meilleur « Rookie » (pilote disputant sa première année dans la catégorie), c’est évidemment beaucoup mieux qu’espéré.

« On aurait signé des deux mains il y a six mois pour pareil résultat, » déclare fièrement son papa Olivier, journaliste de sport automobile depuis bientôt trente ans. « Bien sûr, l’accrochage dont il a été victime à Francorchamps alors qu’il avait mené 14 tours et était à un tour et demi de sa première victoire chez les grands reste un souvenir très malheureux, surtout pour Ugo. Le violent accident dont il a été victime le week-end dernier au départ de la première manche aussi. Il n’a vraiment pas été verni en cette deuxième moitié de championnat. Sans cela, un podium était jouable, au pire la quatrième place. Il faudra plus miser sur la régularité et essayer d’éviter les mauvais coups l’an prochain ce qui n’est pas toujours simple en karting, surtout dans la très remuante catégorie Junior. Mais cela fait partie du processus d’apprentissage. Je ne pense pas qu’ils soient plus calmes à l’échelon international…»

Trop gentil en début d’année, Ugo a usé ses décos et s’est habitué à jouer des coudes au fil des courses, à plonger dès qu’il voit une ouverture et à mieux fermer les portes.

« Je me suis vraiment bien amusé cette année en X30, » s’exclame le petit bonhomme d’1m45. « Au début, je pense que j’étais un peu timide car j’avais tout à découvrir. Mais je me suis vite habitué à la puissance et j’ai réussi à me faire respecter par les grands. Du moins les plus sportifs. Mon plus mauvais souvenir est bien sûr l’accident me privant de la victoire à Francorchamps. Mais là je n’y pouvais rien. Je m’en veux plus de mon erreur, la seule cette saison, en voulant attaquer Kenny lors de la première manche de la Coupe de Belgique alors que j’étais en tête des cadets. Pour ne pas risquer de le toucher, j’ai donné un trop grand coup de volant et je me suis mis tout seul en tête-à-queue. Une semaine après l’épisode de Franco, j’étais encore un peu trop chaud, je l’avoue. Le principal au final est que cette année m’ait confirmé une chose : le karting est bien ma passion. Merci à Ben, Didier, JP, mes parents, ma sœur, mes nombreux supporters et surtout tous mes partenaires sans qui toute cette belle aventure ne serait pas possible. Merci aussi à Valérie Duchateau et Thierry Lepinne de faire vivre le kart en Belgique. Je suis déjà impatient d’être au mois de mars pour un nouveau départ.»

Une passion suivie par toute la famille qu’il continuera à assouvir l’an prochain sur les pistes belges (il faut 13 ans pour pouvoir courir à l’étranger), tant en ASAF qu’en championnat de Belgique, BMC et BNL. « Je trouve qu’Ugo a bien grandi depuis l’époque où je m’occupais de lui en Mini, » conclut son préparateur Didier Monin. « Ses troisièmes chronos à Ostricourt et Francorchamps, des pistes nettement moins fréquentées que Mariembourg ou Genk, démontrent bien qu’il lui manque juste de l’expérience par rapport aux favoris d’un championnat national très relevé. Sa remontée de la 28e à la 9e place lors de la finale de dimanche a aussi été convaincante. Surtout ses derniers tours en slicks sur piste mouillée. Il a montré qu’il avait tout ce qu’il fallait pour devenir un champion. Il faut juste maintenant réussir à tout mettre ensemble, à se montrer plus régulier et à continuer à s’entraîner sérieusement. Il ne faut pas stresser, juste se montrer patient. Il est très jeune. Les victoires vont venir naturellement, avec le temps. Il n’a effectivement pas eu beaucoup de chance sur les dernières courses, mais la roue va tourner. Le principal est qu’il soit rapide et motivé. On vous donne rendez-vous sur les podiums dès 2014. » (com / photo Team)

Championnat ASAF en X30 Jr: 1. Maxime Potty (13 ans) 302 points; 2. Maxime Drion (14 ans) 245; 3. Tristan Foldesi (12 ans) 232; 4. Gilles Magnus (13 ans) 230; 5. Kenny Roosens (13 ans) 224; 6. UGO DE WILDE (10 ans) 212 (1er Rookie); 7. Anthony Lambert (13 ans) 205; 8. Ulysse de Pauw (12 ans) et Esteban Muth (12 ans) 199; 10. Dimitri Thriskos (13 ans) 196 ;… (45 classés)

Karting ASAF X30 : Ugo de Wilde meilleur « Rookies »Karting ASAF X30 : Ugo de Wilde meilleur « Rookies »
Tag(s) : • Karting