Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le fond, Webber est un peu notre Neuville en WRC. Souvent second, il a la carrure d'être le numéro 1, mais à chaque fois, il y a un détail qui grippe le rouage de la progression ou du résultat.

Qu'à cela ne tienne puisque Webber a enfin fait sauter le verrou Vettel et de s'adjuger la pole du Grand Prix du Japon avec panache. Il aura poussé à bout son collègue et de bien lui faire comprendre qu'il aurait pu être en tête du championnat tout comme lui il l'est. Cette rivalité intestine ne porte pourtant pas ombrage au team qui continue d'aligner une certaine suprématie, si pas une suprématie certaine sur le plateau. Repoussant à 4 et 2 dixièmes les adversaires, Red Bull démontre à nouveau qu'il a la meilleure monoplace. Et c'est vrai. Les autres sont proches, mais il manque le petit plus qui pourra faire la différence. Elle est à situer dans la suspension car quand on voit les images, on dirait que la RB9 est dotée d'un système pendulaire transversal. De quoi lui permettre de transférer les masses de manière idéale en les répartissant sur le centre du pneu et de les diluer alors selon le grip sur la surface toute entière.

Un peu lent, c'est très très relatif, en début de saison,Hamilton se montre à nouveau le plus coriace adversaire. Il aura pourtant du batailler ferme pour surgir dans les derniers instants car le pilote Mercedes a retrouvé sur sa trajectoire un certain Romain Grosjean. Celui qui sera peut-être futur numéro 1 chez Lotus l'an prochain a retrouvé des couleurs depuis le milieu de l'été. Il le confirme à nouveau en venant se mettre en 2 ligne, mais à la 4e place soit du côté sale de la piste. Il aura cependant, tout comme Räikkönen, démontré que la Lotus marche admirablement bien et notamment avec les gommes dures. Pourtant le Finlandais ne se qualifie qu'en... 9e position sur la grille de départ !

La très bonne surprise du jour est de voir Felipe Massa venir mettre la Ferrari en 5e position. Un temps menacé de se voir éjecté du top 10, il a d'abord été cherché son entrée dans celui-ci avant de venir claquer son chrono dans les tous derniers instants de la Q3. Il s'offre ainsi le scalp de Rosberg qui y croyait déjà et de Nico Hulkenberg qui savoure à nouveau son excellente performance au volant de la Sauber-Ferrari. Il se permet de faire la leçon à Alonso pour 11 millièmes.

Eh oui les places sont chères et encore plus que d'habitude car, entre les progrès des uns et la motivation de se montrer pour d'autres, il faut quand même se montrer meilleur que l'autre, équipier ou pas.

En attendant, la cote de favori reste quand même sur les épaules de Vettel car, on le sait et lui aussi, les départs de Webber ne sont pas souvent extraordinaires. Dans ce cas, le cavalier seul paraît à nouveau le scénario de cette course. Mais comme en Corée, les Lotus seront les plus dangereuses rivales, alors que Hamilton sera le plus coriace tant qu'il sera dans le rythme.

Les chances de podium pour Massa sont minces, mais pas irréalistes. Reste que Hulkenberg est à même de reproduire la course de la semaine dernière et donc de jouer les troubles-fêtes. Ce que Alonso est tout à fait capable de réaliser lui aussi. C'est d'ailleurs de lui que viendrait la grosse surprise du week-end. Bon Grand Prix ! (photo Red Bull Racing - Infiniti)

 Qualifications (source FIAformula1)
 Pos Pilote Team Q1 Q2 Q3 Trs 
 1 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 1:32.271 1:31.513 1:30.915 13 
 2 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 1:32.397 1:31.290 1:31.089 13 
 3 10 Lewis Hamilton Mercedes 1:32.340 1:31.636 1:31.253 17 
 4 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 1:31.824 1:31.565 1:31.365 21 
 5 4 Felipe Massa Ferrari 1:31.994 1:31.668 1:31.378 17 
 6 9 Nico Rosberg Mercedes 1:32.244 1:31.764 1:31.397 17 
 7 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 1:32.465 1:31.848 1:31.644 19 
 8 3 Fernando Alonso Ferrari 1:32.371 1:31.828 1:31.665 16 
 9 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 1:32.377 1:31.662 1:31.684 19 
 10 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 1:32.606 1:31.838 1:31.827 15 
 11 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 1:32.718 1:31.989 0 16 
 12 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 1:32.286 1:31.992 0 15 
 13 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 1:32.613 1:32.013 0 14 
 14 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 1:32.673 1:32.063 0 15 
 15 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 1:32.875 1:32.093 0 15 
 16 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 1:32.804 1:32.485 0 11 
 17 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1:32.890 0 0 10 
 18 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 1:33.357 0 0
 19 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 1:34.320 0 0
 20 20 Charles Pic Caterham-Renault 1:34.556 0 0
 21 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 1:34.879 0 0
 22 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 1:34.958 0 0
F1-Japon Q : Red Bull toujours, Webber... enfin !
Tag(s) : • F1