Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dès la fin du premier tour, on savait que le Grand Prix était joué. De fait, en collant 2,4 s à son plus proche poursuivant, Vettel n'a fait que reporté sa supériorité et d'autant que sa stratégie est celle recommandée par Pirelli, à savoir changer ses pneus tendres le plus rapidement possible et de faire de longs relais avec les pneus plus durs.

Tout était parfait et de signer une victoire éclatante, la 3e en autant de GP sur ce circuit de Buddh, et se ceindre enfin son 4e sacre. Un 4e titre pilote consécutif qui le porte à hauteur de Prost et de la rapprocher de Fangio (5) et Schumacher (7).

Un succès un peu facilité par les aléas de Webber. Mal parti, l'Australien filait pourtant vers la plus haute marche du podium grâce à un premier relais en pneus durs quand l'alternateur fit des siennes, obligeant ainsi au pilote de ranger sa Red Bull RB9 sur le côté. Tout ce qu'il a construit et qu'il était prêt à défendre s'est effondré d'un seul coup. Signé pas de chance !

Revenu alors 2e, Vettel héritait du commandement et... On sait ce qu'il en est advenu.

Derrière par contre, on s'est amusé. Massa a été la grosse surprise du départ en s'offrant le scalp des 2 Mercedes. Il se plaçait 2e mais à bonne distance de Vettel. Rosberg, Hamilton se voyant barré dans leur progression par cet invité inattendu, sont repassés rapidement eux aussi au stand. Le Brésilien fera de même non sans avoir tenté de rester le plus longtemps possible en piste avec ses gommes tendres.

Du coup, ce sont les pilotes qui parient sur les gommes dures dès le départ qui font l'actu. Räikkönen est l'un d'eux, tout comme les pilotes McLaren. Mais comme cela se bagarre à tous les étages et de façon décalée de fait de la stratégie de l'un et de l'autre, on se doit d'attendre le dernier relais.

Mais le plus malheureux de tous est bien Alonso. 8e sur la grille de départ, il se fait tasser au premier virage par Webber qui, pour éviter le contact avec Hamilton, léger tout de même, fait un écart et de venir recouper la trajectoire de l'Espagnol, arrachant au passage quelques éléments de l'aileron.

Le passage combiné pour changer celui-ci et ses rouesle retarderont d'emblée et même de façon définitive. Lancé dans une course poursuite, il finira de façon anonyme à la 11e place.

Il faut dire que le spectacle est ailleurs et c'est Grosjean qui en est l'auteur. Parti 17e suite à une grosse bévue de choix de pneus en Q1, le Français restait en piste le plus longtemps possible avec ses gommes dures. Au-delà du raisonnable selon Pirelli qui voyait en ce pari un risque de voir un pneu éclaté et de ternir alors l'image du manufacturier.

Heureusement, rien de tout cela et c'est avec une volonté exacerbée de l'attaque que le pilote Lotus revenait aux avant-postes. Tant et si bien qu'il finissait en boulet de canon et de venir décrocher la 3e marche du podium.

A l'inverse, Räikkönen tentait le tout pour le tout et de finir sa course avec des pneus à l'agonie. Alors 3e et s'étant déjà fait déposer par Rosberg pour le gain de la 2e place, il voyait successivement Grosjean, musclé le dépassement, Massa, Pérez et Hamilton le dépasser à 2 tours de l'arrivée. Il finira 7e.

A domicile, les Force India de di Resta et Sutil terminent aux 8e et 9e places, laissant le soin à Ricciardo de clore le top 10.

 Résultat (source FIAformula1)
 Pos Pilote Team Trs Écart Gril Pts 
 1 1 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault 60 0 1 25 
 2 9 Nico Rosberg Mercedes 60 +29.8 2 18 
 3 8 Romain Grosjean Lotus-Renault 60 +39.8 17 15 
 4 4 Felipe Massa Ferrari 60 +41.6 5 12 
 5 6 Sergio Pérez McLaren-Mercedes 60 +43.8 9 10 
 6 10 Lewis Hamilton Mercedes 60 +52.4 3
 7 7 Kimi Räikkönen Lotus-Renault 60 +1:07.9 6
 8 14 Paul di Resta Force India-Mercedes 60 +1:12.8 12
 9 15 Adrian Sutil Force India-Mercedes 60 +1:14.7 13
 10 19 Daniel Ricciardo STR-Ferrari 60 +1:16.2 11
 11 3 Fernando Alonso Ferrari 60 +1:18.2 8
 12 16 Pastor Maldonado Williams-Renault 60 +1:18.9 18
 13 18 Jean-Eric Vergne STR-Ferrari 59 +1 tr 14
 14 5 Jenson Button McLaren-Mercedes 59 +1 tr 10
 15 12 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari 59 +1 tr 16
 16 17 Valtteri Bottas Williams-Renault 59 +1 tr 15
 17 23 Max Chilton Marussia-Cosworth 58 2 trs 22
 18 22 Jules Bianchi Marussia-Cosworth 58 +2 trs 19
 19 11 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari 54 Tech 7
 20 2 Mark Webber Red Bull Racing-Renault 39 Alter 4
 21 20 Charles Pic Caterham-Renault 35 Hydr 21
 22 21 Giedo van der Garde Caterham-Renault 1 Accid 20
Vettel fête son titre par des "donnuts" sur la grille de départ. Cela n'a pas dû plaire à tonton... Il devrait se faire taper sur les doigts !Vettel fête son titre par des "donnuts" sur la grille de départ. Cela n'a pas dû plaire à tonton... Il devrait se faire taper sur les doigts !

Vettel fête son titre par des "donnuts" sur la grille de départ. Cela n'a pas dû plaire à tonton... Il devrait se faire taper sur les doigts !

Tag(s) : • F1