Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BGDC-24h2cv Spa : Huygens-De Cock (BMW) inaugurent

Avec une cinquantaine de bolides sur la grille de départ, le Belgian Gentlemen Driver’s Club (BGDC) a une fois encore rencontré un vif succès ce samedi sur le circuit de Spa-Francorchamps, en lever de rideau des 24 Heures 2CV. Que ce soit en Division 1 ou en Division 3, les écarts sont restés minimalistes durant la majeure partie des 180 minutes de course, et les surprises ont été nombreuses. De bon augure avant la finale de Zolder, le samedi 9 novembre…

Dès les essais qualificatifs, le ton était donné, la pole étant décrochée de manière autoritaire par la nouvelle BMW M3 E46 #17 de Johan Huygens et Michael De Cock, qui affichait d’emblée ses ambitions. Si ce bolide marquait quelque peu le pas durant les premiers tours, il allait remonter progressivement dans la hiérarchie, avant d’entamer un incroyable duel contre la BMW M3 E36 #142 de John et Grégory Rasse. Aucun des deux équipages n’était décidé à lâcher quoi que ce soit, et c’est un fait de course qui allait sceller le sort de la course… « J’ai été victime d’un contact avec une Clio au freinage de la Chicane Bus-Stop, expliquait John Rasse juste après l’arrivée. J’ai pu poursuivre, mais le comportement de la voiture n’était plus bon du tout. C’était foutu pour la gagne… »

Il n’en fallait pas plus à la #17 pour s’envoler et remporter une victoire impressionnante, Johan Huygens et Michael De Cock n’ayant commis aucune erreur durant cette course. Une juste récompense pour cette équipe qui avait été victime d’un crash impressionnant avec sa M3 E36 la veille de l’épreuve de Mettet. « Superbe course, magnifique duel avec la #142, et victoire qui nous comble de bonheur, se félicitait Johan Huygens au moment de monter sur le podium spadois. Nous ne savons pas encore si nous pourrons disputer la finale de Zolder, pour cause de bruit, mais on va procéder à des essais au plus vite sur le tracé limbourgeois. »

Derrière la #17 et la #142, Koen De Wit a complété le podium général et en Division 3, sans avoir été en mesure de revendiquer la victoire avec sa M3 E46 #64. Les autres bavaroises de Geudens-Verwimp-Navez (E36) et Hoffeld-Linster-Seebach (E36) étaient également en mesure de briller, mais elles ont finalement complété le top 5, preuve de l’intensité des débats dans le haut du classement. Moins de réussite pour les régionaux de l’étape Christian Heck, Gaël Frère, Marc Pinckers et Jean-Pierre Blaise, dont les M3 E36 #75 et #76 ont terminé plus loin, la première nommée étant notamment victoire d’une crevaison.

La Golf… puis les Clio !

D’extrême intensité, il en a aussi été question en Division 1… après les ennuis de la VW Golf II de Tony Kevers et Grégory Paisse. Dominatrice dès les essais, la #101 était la seule 2 litres à s’immiscer dans le peloton des D3 en début de course. Une démonstration qui se terminait à une demi-heure de l’arrivée, le bolide blanc immaculé passant au ralenti, en proie à des ratés moteur, avant que la mécanique ne s’essouffle pour de bon. Les Renault Clio pouvaient prendre le relais en tête de la D1, et c’est à une véritable ‘Clio Cup’ que l’on assistait, avec des bolides évoluant parfois roue dans roue. La situation se décantait en vue de l’arrivée, et la #12 de Claudie Tanghe et Vincent Vandenabeele remportait une nouvelle victoire, la troisième cette saison, devant un Paul Lejeune qui a hérité d’une pénalité d’un tour pour dépassement sous drapeaux jaunes. La #18 a terminé la course à 1’56’’ de la #12, ce qui signifie que sans cette punition, Lejeune l’aurait emporté. Excellente 3ème place pour la Clio II #78 de François Jeukenne, Jérôme Heinen et Michaël Schmetz, ce dernier s’étant fendu d’un début de course dont il a définitivement le secret.

De retour aux affaires en BGDC en compagnie de Patrick Ferrier, Michel Wilders positionnait sa Honda Integra au pied du podium de la D1, emmenant dans son sillage les Clio III de Divoy-Asnong, dont le premier pit-stop a été jugé non-conforme, et Semoulin-Semoulin, ainsi que la Clio II de Despriet-Van Colen. Signalons que pas moins de… 9 Renault Clio ont trouvé place dans le top 10 de la Classe D, réservée aux 2 litres. Ce qui signifie notamment que la Vauxhall Astra Coupé #777 de Michel Plennevaux et Guy Kasters a de nouveau rencontré des soucis, tout comme l’originale Abarth 500 de Verhulst, Benz et Boulet, ou la Mini Cooper S ‘new look’ de Patrice Lacroix.

Les ClubSport Trophy au sommet

En Classe E de la D1, les BMW 325i de Jan De Vocht, qui roulait en solo, et Van Loo-Doms ont de nouveau joué de malchance (moteur sur la #98 et soucis divers, dont échappement, sur la #99), ce qui a laissé les 325i du BMW ClubSport Trophy aux commandes. La version E46 de Lorenzo Donniacuo et Johan Lambregs a dominé les débats pour remporter une superbe victoire, le podium étant complété par Kristof De Neef et Guino Kenis d’une part, Pedro Bonnet et Guido Werckx de l’autre. Top 3 loupé de peu pour Olivier Hermans et Davy Convents.

Une Honda… malgré tout !

Enfin, du côté des petits cubes de la Classe C, on attendait une balade de santé pour les plus puissantes Honda sur le toboggan des Ardennes. C’était sans compter sur une casse moteur impressionnante sur la CRX #6 de Mascaux, Eeckhout, Morlet et Charlier, tandis que la Civic #5 de Van Damme, Van Billoen et Deridder a souffert du côté de la direction assistée. C’est la Civic #48 de Rudy Thiroux, Rémy Van Warbeck et Rodrigue Gillion qui permettait néanmoins à une Honda de s’imposer, mais les Suzuki Swift ont superbement complété le podium, avec la #123 de Pascal Goffard et Maxime Pasture devant la #47 de Christian Franken, Henri Franken et Arnaud Dewalque.

Cap maintenant sur Zolder, pour une finale très attendue, avant une intersaison qui permettra à chacun de recharger les batteries en vue d’une campagne 2014 qui s’annonce déjà prometteuse… (com BGDC)

BGDC / 24 Heures 2CV Spa-Francorchamps / Classement final :

1 Huygens-De Cock (BMW M3 E36), 1er, Division 3, 61 tours en 3h00’54’’377 2. Rasse-Rasse (BMW M3 E36), à 20’’2 3. De Wit (BMW M3 E46), à 1t. 4. Geudens-Verwimp-Navez (BMW M3 E36), à 1t. 5. Hoffeld-Linster-Seebach (BMW M3 E36), à 2t. 6. Tanghe-Vandenabeele (Renault Clio III), 1er Classe D Division 1, à 3t. 7. Lejeune (Renault Clio), à 3t. 8. Frère-Heck (BMW M3 E36), à 3t. 9. Jeukenne-Schmetz-Heinen (Renault Clio II), à 3t. 10. Wilders-Ferrier (Honda Integra), à 4t. 11. Divoy-Asnong (Renault Clio III), à 4t. 12. Semoulin-Semoulin (Renault Clio III), à 4t. 13. Despriet-Van Colen (Renault Clio II), à 4t. 14. Crabbe-Longin-Piessens (Renault Clio III), à 5t. 15. Donniacuo-Lambregs (BMW 325i ClubSport Trophy), 1er Classe E Division 1, à 5t. 16. Buffet-Buffet (Renault Clio III), à 5t. 17. De Neef-Kenis (BMW 325i ClubSport Trophy), à 5t. 18. Bonnet-Werckx (BMW 325i ClubSport Trophy), à 6t. 19. Van Bael-Cornelis (Renault Clio III), à 6t. 20. Hermans-Convents (BMW 325i ClubSport Trophy), à 6t. 21. Vankeirschbilk-Ryheul (Renault Clio II), à 7t. 22. Thiroux-Van Warbeck-Gillion (Honda Civic), 1er Classe C Division 1, à 7t. 23. De Vocht (BMW 325i), à 7t. 24. Debroux-Vieira-Vandamme (Renault Clio I), à 7t. 25. Kluyskens-Vanderkerckhove-De Landsheere (BMW M3 E36), à 7t., etc.

BGDC-24h2cv Spa : Huygens-De Cock (BMW) inaugurent
BGDC-24h2cv Spa : Huygens-De Cock (BMW) inaugurentBGDC-24h2cv Spa : Huygens-De Cock (BMW) inaugurentBGDC-24h2cv Spa : Huygens-De Cock (BMW) inaugurent
Tag(s) : • BGDC