Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manche incontournable du championnat liégeois, le JMC Rallye évoluera une nouvelle fois sur les superbes routes qui ont fait la réputation de l’ancien Rallye des Hautes Fagnes. Cela devient une tradition, on y retrouve un plateau digne de ce nom avec des classements annoncés comme très disputés tant au niveau des modernes que des historiques. Après les reconnaissances et le contrôle technique du samedi, les choses sérieuses commenceront réellement dimanche matin dans la spéciale de Sourbrodt avant celles de Solwaster puis Foyr.

Comme souvent, on partira complet ce dimanche à Jalhay pour le retour d’une épreuve absente du calendrier 2012. Jeune et remotivée, la nouvelle équipe en place espère que la fête sera belle jusqu’au bout du week-end, et en toute sécurité ! Avec Sourbrodt, Solwaster et Foyr, les classiques sont au programme mais les surprises devraient encore y être très nombreuses. Chaque spéciale sera parcourue à quatre reprises sauf pour les concurrents historiques qui débuteront à partir de la deuxième boucle.

Lors de la dernière édition, Olivier Cartelle ne pouvait rêver mieux que la deuxième place derrière l’intouchable Bernd Casier en WRC. En 2010, Olivier avait lui même remporté son épreuve fétiche sur une WRC qu’il découvrait. Cette année, c’est au volant d’une Peugeot 207 S2000 ex-Neuville qu’il tentera de viser la victoire après deux années d’absence. Face à lui, Bernard Munster vient surtout dans un esprit de découverte de la terrible Porsche 997 conduite par Patrick Snijers en championnat belge : « Je n’ai pas vraiment d’ambitions. Le but est vraiment de prendre de l’expérience avec l’auto. En tant que préparateur, j’aime bien sentir les autos que nous montons et je compte bien essayer de nombreux réglages. Francis Lejeune a d’ailleurs plus d’expérience que moi avec sa 997 et selon moi, Cartelle et sa Super 2000 sont les favoris. »

Avec leur puissante propulsion, Munster et Lejeune espèrent une météo plutôt clémente pour exploiter toute la puissance de leur superbe monture. Avec une 911 davantage historique, Laurent Le Millin devrait également réjouir les spectateurs tout comme Hubert Deferm (BMW M3). Plus efficaces, les Mitsubishi Lancer du duo local Jérôme Simar / Guy Adans, Olivier Martin (vainqueur D1-2-3 en 2011) ou encore Sébastien Jacquemin se battront pour une place en vue sur le podium comme les Subaru Impreza de Daniel Molter, voir Jean-François Petit, Philippe Hellings ou Eddy Lejeune. Néanmoins, les meilleures tractions seront nombreuses en R3 avec Kris Princen, Arnaud Dedoudaire et Gunther Lenges en Clio face à la Honda Civic de Didier Bosseloir et la Citroën DS3 d’Armand Fumal. Côté 1600cc et R2, Patrick Bourgeois retrouvera Gino Bux en Peugeot 208 ou encore David Drieskens en Ford Fiesta. Enfin, les Escort de Christophe Depreay (version Cosworth) et de la révélation de l’annexe Critérium de l’East Belgian, Dimitri Dreyer, seront également à suivre.

Au niveau provincial, on retrouve également un deuxième classement tout aussi disputé, celui des divisions 1-2-3 où les pilotes évoluent en pneus de tourisme plus économiques (contrairement aux pneus de compétition pour les précédents). Et ce n'est pas pour autant que la qualité y est moindre, que du contraire puisque c’est quasi à une coupe de promotion de Clio que l’on assistera pour la victoire (Bruno Blaise, Maxime Warlomont, Michaël Henrard, David Schmetz, Jean-Michel Dumont, Raphaël Beaufort, Laurent Cravillon ou encore Dany Bragard pour n’en citer qu’une petite partie). Face à cet armada Renault (le JMC compte d’ailleurs pour le Challenge Blaise Services), on saluera le retour de Frédéric Beco (Citroën C2-R2) qui pourrait taquiner les meilleurs. Laurent Mottet tentera également de suivre le rythme avec sa Peugeot 306 face aux nombreuses autres tractions. Sur une version 205, Antoine Luxen a souvent un bon rythme à Jalhay mais les surprises ne manqueront pas avec Thomas Delrez (106), Joël Wolfs / André Maquinay (Citroën ZX / Saxo), Anthony Thirion (Opel Astra) ou encore Francis Listrez (Skoda Felicia). Néanmoins, les meilleures propulsions de Dominique Genten (BMW 325i), Romain Delhez (Opel Kadett), Thierry Hons et même Jean-Pierre Van de Wauwer (tous les deux en Toyota Corolla GT) seront également à surveiller.

Du côté des véritables classements réservés aux historiques (PH et PH/SR pour les montures qui ne sont plus similaires à la réglementation de l’époque), Michel Querinjean (Ford Escort) devrait assurer spectacle et efficacité. Face à lui, Jean-Marc Joris sur une autre Escort, Philippe Delhez (Opel Manta) et les père et fils Terf (chacun sur une VW Golf) espèrent jouer le podium.

Pour les plus impatients, rendez-vous samedi dès 15h à la salle de la Jeunesse de Jalhay pour admirer toutes ces montures et leurs pilotes lors du contrôle technique. Le premier décompte sera donné le lendemain au départ de la spéciale du Sourbrodt à 8h. (com org / photos : bfo-brc.be, IPS, Valentin Mathieu et LLM Mecasport)

Principaux engagés et régionaux :

Division 4 : Munster, F. Lejeune / Le Millin (Porsche 997/911), Cartelle / P. Bourgeois, G. Bux / Latour (Peugeot 207 S2000/208 R2/106), O. Martin, Simar, Jacquemin (Mitsubishi Lancer), J-F. Petit, D. Molter, Hellings, E. Lejeune (Subaru Impreza), Depreay / Dreyer (Ford Escort Cosworth/Escort), Deferm (BMW M3), Princen, Dedouaire, Lenges, Beaupain / Delporte (Renault Clio R3/RS), Bosseloir (Honda Civic R3), Fumal (Citroën DS3-R3), Drieskens (Ford Fiesta R2), Rol. Delhez (Opel Ascona), A. Dehaye (VW Golf), D. Lejeune (Ford Focus), Thomson (Skoda Fabia), etc

Divisions 1-2-3 : Br. Blaise, Warlomont, Henrard, Schmetz, J-M. Dumont, Beaufort, Colin, Van Dyck, Cravillon, Dumez, Lahaye, Fl. Jupsin, Tordeurs, M. Delvaux, D. Bragard, Boszenfai, Daffe (Renault Clio RS), Mottet, H. Charneux, François / A. Luxen, Grosjean, Bollette / Delrez, Boldo, Wampach, Bertrand, Thomas, Hennebiq, X. Pirnay, Geboers, Lince (Peugeot 306/205/106), Beco, J. Collette / J. Wolfs / Maquinay, C. Blaise, Ducachet, D. Denis, Jerome, Dethier / P. Dortu / V. Brebronne (Citroën C2-R2/ZX/Saxo/AX/C2), Genten, De Wilde, Y. et Fr. Charneux (BMW 325i), Van de Wauwer, Hons (Toyota Corolla GT), A. Thirion, Closset / Rom. Delhez, Steven / S. Demelenne / Fontaine (Opel Astra/Kadett/Ascona, Corsa), Listrez (Skoda Felicia), A. Lemaitre (Suzuki Swift), Debilde (Toyota Starlet), etc

Prov'Historic : M. Querinjean, Joris (Ford Escort), Ph. Delhez / Henry / Niro / A. Lejeune (Opel Manta/Ascona/Kadett/Corsa), Terf père et fils, Claessens, Br. Pirnay (VW Golf) Stickelmann (Toyota Celica), etc

Informations pratiques :

Trois spéciales : Sourbrodt (11,56 km), Solwaster (6,19 km) et Foyr (6,35 km) Centre : Ecole Communale et salle de la Jeunesse, Rue de la Fagne 11, 4845 à Jalhay

Programme : 3 euros et disponible au centre et aux stations Total de Jalhay, Ovifat et Waimes !!! ENTREE GRATUITE !!!

Timing : Départ du podium à 7h31 et arrivée finale à 18h29 Départ des boucles 2, 3 et 4 à 10h27, 13h23 et 16h19

ASAF-Rallye de Jalhay : Cartelle favori sur ses terres ?ASAF-Rallye de Jalhay : Cartelle favori sur ses terres ?ASAF-Rallye de Jalhay : Cartelle favori sur ses terres ?
Tag(s) : • Rallye be